} -->
Menu
;

VOYAGER AUX USA ?

Créé par une équipe de Français passionnés par les USA et installés directement sur place, ce site web vous propose de trouver
les meilleures affaires en matière de visites, de logements, de vols ou de locations de voiture.


COMMENCEZ À PLANIFIER VOTRE VOYAGE

D’où viennent les surnoms des grandes villes américaines ?

Chaque grande ville américaine est caractérisée par un surnom qui lui est propre et qui est généralement connu aux quatre coins du monde.


Chaque grande ville américaine est caractérisée par un surnom qui lui est propre et qui est généralement connu aux quatre coins du monde. Parmi les plus populaires, on retrouve le Big Apple et la Cités des Anges. Néanmoins, il n’est pas toujours facile de connaître l’origine de ces surnoms, qui peuvent d’ailleurs parfois être très étonnants. Pour vous aider à mieux saisir ces origines, voici quelques informations concernant les grandes villes américaines et leurs surnoms.

1 – The Big Apple (New York City)  

Crédit photo : Richard Burger via flickr  

The Big Apple, traduit en français par « la grosse pomme », est le surnom de la ville de New York. Si l’on se penche sur les origines de cette appellation, on retrouve une mention de la New York Public Library qui indique ce terme a été utilisé pour désigner quelque chose d’important, à la fois synonyme de désir et d’ambition. Cela remonte aux années 1800 et les décennies qui ont passé ont fait que l’on ne sait plus trop quelles sont les origines exactes de ce surnom. Pour certains, la popularisation de la « Big Apple » viendrait d’un journaliste sportif ayant écrit en 1924 ce terme pour désigner la ville.

2 – City of Brotherly Love (Philadelphie)  



Ce surnom est certainement moins connu que les autres mais il n’en reste pas moins intéressant pour ceux qui se penchent sur l’histoire des grandes villes américaines. Cette appellation, que l’on pourrait traduire par « ville de l’amour fraternel », est assez logique. En effet, le nom de Philadelphie vient du grec avec les mots « phileo » et « adelphos » qui signifie respectivement amour et frère. Le fondateur de la ville, William Penn, a voulu faire de cette ville un endroit où la tolérance religieuse règne, d’où ce nom et ce surnom symbolique. 

3 – Magic City (Miami)  

Crédit photo : Robin Medhee via flickr 

C’est la belle ville de Miami qui se cache derrière le surnom de Magic City. On doit cette appellation au fait que Miami est devenue une ville du jour au lendemain. Peu après sa fondation, elle devint une véritable attraction touristique et de nombreuses personnes décidèrent de s’y installer.

4 – City of Angeles (Los Angeles)  

Crédit photo : Slices of Light via flickr  

Au même titre que la Big Apple, la Cité des Anges fait certainement partie des surnoms les plus populaires que l’on retrouve aux États-Unis. Concrètement, la raison n’est pas difficile à deviner puisque Angeles signifie Anges en espagnol.

5 – The Big Easy (Nouvelle-Orléans)  



Les premières traces de cette appellation datent du début des années 1900 à l’époque où un bar de la ville portait ce nom. Il faudrait attendre les années 1970 pour que le surnom se popularise. Différentes personnes ont contribué à cette notoriété comme notamment un journaliste qui décida de comparer la Nouvelle Orléans à New York en utilisant les termes Big Easy et Big Apple ou bien encore l’écrivain James Conaway qui publia un roman portant ce nom.

6 – Sin City (Las Vegas)  

Crédit photo : Jacob Surland via flickr 

Lorsque l’on sait que la traduction de Vegas est « prairie », on a du mal à comprendre le surnom qui lui a été donné par la suite. Le terme Sin City vient de l’époque où le Nevada décida d’interdire le jeu (en 1910) et que de ce fait, la ville connu un essor considérable en ce qui concerne les lieux illicites pour boire ou pour jouer. Même si cette interdiction pris fin vingt ans plus tard, le crime organisé était bel et bien présent en ville. Au début des années 1900, Las Vegas avait la triste réputation d’être un lieu de prostitution avec notamment différentes maisons closes.

7 – The Windy City (Chicago)  

Crédit photo : Roman Boed via flickr 

Même si beaucoup pensent que le surnom « le ville du vent » vient du temps qu’il peut faire à Chicago, certains avancent une autre théorie. Néanmoins, comme beaucoup d’autres surnoms, on ne peut faire que supposer. D’après certaines archives, le terme aurait été utilisé à l’époque pour désigner les politiciens de la ville.

Partager :

Alexandra Braconnier

Retrouver moi sur:

Ecrire un commentaire: